Ne mettre sur le marché que des produits chimiques identifiables facilement

.

VOTRE DOMAINE D'ACTIVITÉ / NOM ET PRÉNOM (facultatif)

Représentant.

QUEL POINT SOUHAITERIEZ-VOUS AMÉLIORER ?

Il faudrait pouvoir identifier les produits chimiques facilement

DESCRIPTION DÉTAILLÉE DU PROBLÈME

J'ai été intoxiqué par un produit chimique, qui m'a atteint alors que je roulais dans ma voiture, la fenêtre ouverte. J'ai senti de fines gouttelettes sur mon visage, et une odeur légère, puis les yeux m'ont piqué, et ensuite j'ai été pris de nausées, de migraine "derrière les yeux"...

Je me suis retrouvé aux urgences. Là, ils m'ont demandé "quel était le produit qui m'avait intoxiqué". J'ai répondu que je ne le savais pas, mais que j'avais gardé dans un plastique le mouchoir avec lequel j'avais essuyé mon visage. Ils m'ont répondu qu'ils n'avaient pas les moyens de savoir ce que c'était. Ils m'ont juste lavé à l'eau et gardé en observation, puis m'ont laissé repartir en me disant de revenir si les symptômes persistaient. J'ai eu des nausées et la peau du visage rouge pendant plus d'une semaine, et depuis, je ne supporte plus le soleil directement sur le visage.

J'aurais bien voulu savoir à quel produit j'avais eu affaire, en cas de problèmes plus tard. J'avais gardé le mouchoir dans son plastique dans mon congélateur. J'ai donc appelé divers organismes qui auraient pu m'aider à l'identifier, le centre anti-poison, où l'on m'a rabattu sur un "institut de protection des plantes", qui m'a envoyé balader. Finalement, j'ai trouvé un laboratoire privé, qui pouvait analyser le produit sur mon mouchoir et pouvait faire une recherches de pesticides (mais était-ce un pesticide ?). Là aussi, ils m'ont demandé "quelle était la molécule recherchée". Comme j'ai dit que je faisais appel à eux pour le savoir, ils ont répondu qu'on ne trouvait que ce que l'on cherchait, qu'il y avait des milliers de molécules etc... Et que ça coûtait déjà 300 euros pour quelques produits couramment utilisés. J'ai donc abandonné, mais si j'ai des problèmes plus graves par la suite, que donner comme piste aux médecins ?

VOTRE SOLUTION POUR AMÉLIORER LES CHOSES

Moi, je pense que, si l' Etat autorise l'utilisation de produits chimiques, il devrait y avoir un laboratoire d'Etat qui traite les problèmes qu'ils occasionnent.

Je trouve que chaque produit chimique devrait avoir une "signature" simple à repérer. C'est à dire qu'un fabricant qui met un produit chimique sur le marché, devrait inclure dans chaque nouveau produit, un "réactif", différent pour chaque "classe" de produit. Ainsi, un hôpital pourrait avoir des bandelettes de test, qui leur permettrait FACILEMENT de trouver à quel produit on a affaire.

Il faudrait aussi faire une information à la télévision pour expliquer au public de bien conserver au congélateur, dans un sac plastique hermétique, les objets, végétaux etc... souillés par les produits ( j'ai appris, à cette occasion, que cette conservation au congélateur est le seul moyen pour pouvoir mener à bien une analyse).

J'ai aussi une idée simple et peu coûteuse qui permettrait au public de se protéger : il faudrait que les produits inventés par les fabricants (pesticides, produits chimiques), sentent très mauvais, et que chaque classe de produit ait une odeur spécifique qu'on pourrait faire reconnaître aux gens pour savoir ce qui les a intoxiqué. Si les produits chimiques sentaient vraiment mauvais, on pourrait aussitôt fermer les fenêtres des maisons ou les vitres des voitures, lorsqu'on sentirait l'odeur et prévenir le danger.

Un peu comme pour le gaz qu'on a "parfumé" pour faire réagir les gens en cas de fuite. Je me suis renseigné : les produits actuels sont très actifs à très faible dose. Les pesticides sont renforcés par des agents pénétrants pour pénétrer les cellules des plantes, c'est beaucoup plus dangereux qu'avant : ils sentent un peu "le chimique", mais l'odeur n'est pas révoltante, je trouve que l'odeur n'est pas "à la hauteur" du danger. D'ailleurs, maintenant, je dis aux enfants de fermer les vitres si je vois un tracteur qui épand un produit; mais il faut que je me fâche car ils me répondent que "ça ne sent pas mauvais" !

Pour ceux qui ont la clim, c'est pire : on m'a expliqué que les produits encrassent les filtres et relarguent en permanence dans l'habitacle. Il faudrait un volet qui empêche complètement l'entrée de l'air, avant le filtre, qu'on pourrait fermer si on voit un épandage.

On pourrait aussi mettre des panneaux sur les routes ou les chemins de randonnée, pour avertir les personnes, s'il y a des épandages en cours sur les trottoirs ou dans les champs. Parce que j'ai appris aussi que les fabricants de ces produits imposent des délais à l'utilisateur avant de retourner sur un site traité, mais dans les communes, on ne ferme pas les rues qui viennent d'être traitées et on ne prévient jamais les passants.

L'AVIS DU JURISTE ET / OU DU SPÉCIALISTE :

Avis à venir
                              .

- page 2 de 17 -